La première association de défense des maris victimes de violence conjugale est née

Une vraie première au Maroc et peut être même dans le monde arabo-musulman et africain. Une association qui a pour objectif de défendre les hommes victimes de la violence de leurs épouses a été créée ce samedi à Meknès, à l’issue d’une assemblée générale organisée à la chambre de commerce, d’industrie et de services.

Des dizaines d’hommes ont discuté la plateforme et les statuts de cette association pour élire un bureau exécutif chargé de traiter et de suivre toutes les plaintes qui lui parviendraient d’époux violentés.

Elu à la tête de cette association, Fouad El Hamzi a déclaré que la violence faite au hommes peut revêtir plusieurs aspects. En dehors de la violence physique, beaucoup de maris subissent des maltraitances diverses et symptomatiques des crises qui secouent les couples. Il y a par exemple dit-il, des maris divorcés qui sont empêchés de rendre visite à leurs enfants, tout comme il y a des maris qui sont obligés de remettre tout leur salaire aux épouses ou encore qui subissent des escroquerie financières de la part de leurs conjointes.

Cette initiative, remarque un militant associatif, renseigne sur le degré alarmant des dysfonctionnements des relations de couples au Maroc, où le divorce a atteint des chiffres record et où la cadence des mariages devient de plus en plus ralentie. En tout cas, ajoute-t-il, c’est un autre tabou sociétal qui tombe, car il était inimaginable il y a quelques décennies de voir un homme se plaindre de son épouse dans la société machiste que celle du Maroc.

Soufiane Laraki

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page