Crash d’avion: l’Algérie en colère contre le Maroc et la France?

Les dirigeants algériens seraient en colère contre le Maroc et la France. La chaîne algérienne Annahar n’a d’ailleurs pas hésité à accuser le Royaume « d’exploiter le crash de l’avion militaire pour des règlements de comptes politiques liés à l’affaire du Sahara ».

Une source marocaine de Le Site info a déclaré que ces accusations sont « injustifiées ». D’autant plus que cet accident a prouvé que le pays voisin était « bel et bien impliqué dans le conflit entre le Maroc et les séparatistes du front ». 30 éléments des milices du Polisario faisaient en effet partie des victimes du crash.

La même source a estimé que cet événement (le crash de l’avion) devrait détériorer les relations du Maroc avec l’Algérie, ainsi que de la France avec nos voisins.

« Les Algériens ont forcément grincé des dents lorsque le président français Emmanuel Macron a reçu, le 10 avril, le roi Mohammed VI à l’Elysée », note notre source. Ce même jour, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Mssahel, s’est entretenu avec son homologue français, Jean-Yves Le Drian.

Ce dernier lui a annoncé la position de la France par rapport aux dernières provocations du Polisario au niveau de la zone tampon. Et selon Assabah, Le Drian a assuré à Mssahel que le Royaume avait le droit d’intervenir militairement au cas où le Polisario ne retirait pas ses milices de la zone tampon. Une déclaration qui a fait du bruit en Algérie…

Côté français, l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a exprimé mercredi sa « tristesse » dans un Tweet indiquant qu’il pensait « aux familles des victimes ». Même son de cloche pour le chef du gouvernement marocaine Saâddedine El Othmani. Jeudi, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion au président algérien, Abdelaziz Bouteflika.

Lors d’un point presse, le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a indiqué jeudi que la responsabilité de l’Algérie dans le conflit autour du Sahara marocain est confirmée par des réalités historiques et des données qui datent de plus de 40 ans.

Mohamed Mahla et Noura Mounib

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page