Covid-19: les mesures prises pour l’Aïd Al-Adha

Avec l’avènement de l’Aïd Al-Adha, et au vu de la situation sanitaire dans le Royaume, et notamment l’apparition de nouveaux variants de la Covid-19, la question des mesures prises par les autorités pour assurer la sécurité sanitaire à la fois du cheptel présenté par les éleveurs aux différents consommateurs et, partant, garantir le déroulement de l’Aïd dans de bonnes conditions, se pose avec acuité.

Dans ce cadre, le directeur du département du contrôle de la production alimentaire à l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), Abdelghani Azzi, a souligné que la surveillance des marchés dédiés à la vente du cheptel est assurée par des comités locaux qui veillent au respect des conditions sanitaires en vigueur pour limiter la propagation de la pandémie parmi les éleveurs et les citoyens.

Ces mêmes comités locaux s’assurent également de la santé du cheptel en prélevant des échantillons des aliments et des eaux de breuvage consommés, a poursuivi Azzi, appelant, par la même occasion, tous les professionnels, les éleveurs et les consommateurs à faire preuve de discipline et à respecter les mesures sanitaires de prévention recommandées par les autorités compétentes afin de réduire le risque de transmission de la Covid-19.

Le directeur du département du contrôle de la production alimentaire à l’ONSSA a, en outre, indiqué, dans un entretien à la MAP, que depuis le début de l’année en cours, l’Office a entrepris, en collaboration avec plusieurs intervenants, des actions visant à s’assurer de l’état de santé du cheptel, notamment l’opération d’enregistrement des unités d’engraissement des ovins et caprins destinés à l’abattage à l’occasion de l’Aïd Al Adha et celle d’identification des ovins et des caprins menée par la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges et l’Association nationale ovine et caprine.

L’ONSSA veille également au contrôle du fourrage, des médicaments utilisés au niveau des unités d’élevage, ainsi que de l’eau destinée à l’abreuvement, a-t-il fait observer, précisant que les services de l’Office prélèvent au total 1.800 échantillons de viande et 600 échantillons d’aliments, en plus des innombrables campagnes de communication et de sensibilisation auprès des éleveurs, des professionnels et même des consommateurs.

Et d’ajouter que près de 500 médecins vétérinaires et techniciens sont mobilisés durant toute cette période, y compris les deux jours de l’Aïd, pour répondre aux demandes et aux interrogations des citoyens.

Azzi a tenu à rassurer sur l’état de santé « globalement bon » du cheptel national, grâce notamment aux efforts continus déployés par l’ONSSA tout au long de l’année en matière de suivi sanitaire dudit cheptel et de sa protection contre les maladies animales infectieuses et ce, en étroite collaboration avec les vétérinaires du secteur privé, les professionnels et les autorités locales.

Evoquant la question du choix du bélier, le responsable a affirmé qu’outre les exigences d’ordre religieux, il faut veiller à ce que l’animal ne présente pas des signes de maladies animales, tels que la toux, la diarrhée, une augmentation anormale du volume de l’abdomen (météorisme), etc..

Il a également mis l’accent sur l’importance pour les consommateurs de préserver la boucle d’identification de l’animal après son abattage, car en cas de doute sur la qualité de la viande, ils peuvent contacter les services de permanence, qui vérifieront leurs réclamations et prendront les mesures qui s’imposent.

Et de conclure que pour toutes informations ou réclamations, une permanence est assurée durant la période de l’Aïd Al Adha par des médecins et techniciens vétérinaires, dont la liste est disponible sur le site web de l’ONSSA. De même, les citoyens peuvent contacter l’Office via son Centre d’Appel (0801003637) ou ses pages sur les réseaux sociaux.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page