Covid-19: la nouvelle mise en garde d’El Othmani

Le chef de gouvernement et secrétaire général du PJD a lancé un appel aux Marocains, leur demandant de faire preuve de plus de vigilance et de moins de laxisme face à la pandémie du nouveau coronavirus.

Saâd Eddine El Othmani s’est ainsi insurgé contre « les rumeurs niant l’existence du virus et celles prétendant que la situation épidémiologique n’est pas aussi grave qu’on veuille le faire croire ». De même que le chef de l’Exécutif a pointé les rumeurs présentant la covid-19 comme « un virus ordinaire » et les mesures prises par les autorités compétentes comme « trop exagérées ».

Le SG du PJD a tiré cette sonnette d’alarme lors de la séance plénière du 16ème Forum national de la Chabiba de son parti, dimanche 22 août, à Rabat. Et El Othmani a lancé un appel pour l’organisation « d’une campagne pour vaincre le nouveau coronavirus et sortir de la crise actuelle avec les moindres pertes ».
Pour cela, les mesures d’état d’urgence sanitaire, décrétées par les autorités publiques pour lutter contre le virus, doivent être strictement respectées par les citoyens, pour leur protection et pour celle de leurs familles, a-t-il averti.

Ce qui est essentiel pour le PJD, actuellement, a précisé El Othmani, c’est la mise en oeuvre d’un programme de sensibilisation et de communication efficient. Lequel programme doit être susceptible de « convaincre ceux qui ne sont pas encore convaincus de l’importance et de la pertinence des mesures prises dans la lutte contre la pandémie ».

Dans ce cadre, « le PJD, avec toutes ses instances, et à leur tête la Chabiba, est mobilisé dans cette campagne nationale, et pour répondre à l’appel royal dans l’objectif de lutter contre la crise du nouveau coronavirus », a conclu le chef de gouvernement et SG du parti de la Lampe.

Larbi Alaoui (avec Kawtar Zaki)

Articles similaires

Suggestions d’articles

ONU: l’Arabie Saoudite réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara

L’Arabie Saoudite a réaffirmé, ce vendredi devant la Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien de longue date à la marocanité du Sahara et à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume.