Covid-19 au Maroc: trop de pression conduit des médecins au bord du suicide

Le personnel soignant, qui est en première ligne, est trop sollicité dans sa lutte acharnée contre le coronavirus. Trop, c’est trop! Et des médecins sont au bord du suicide, tant la pression sur leurs épaules est si forte, insupportable et harassante.

Dans ce sillage, le président du Syndicat indépendant des médecins du secteur public a déclaré à Le Site info que l’on a constaté plusieurs tentatives suicidaires au sein d’équipes médicales spécialisées et urgentistes. Al Mountadar Alaoui a également déploré les conditions déplorables où se débattent les praticiens, dont plusieurs s’adonnent aux somnifères et autres calmants afin de pouvoir accomplir leurs missions sans faillir.

« Nous avons enregistré de nombreux signes d’ abattements et de lassitude parmi la fleur des équipes médicales qui ont choisi de souffrir en silence. Et cette situation incombe à la politique adoptée par le ministère de la Santé », a asséné le président du SIMSP. Et notre interlocuteur de préciser qu’en ces temps pénibles de covid-19, la crise que vivent les médecins, des deux sexes, s’est énormément exacerbée. Et certains d’entre eux n’ont pu voir leurs familles et, surtout, bébés depuis trois mois.

Par conséquent, certains sont devenus accros au tabagisme, alors que d’autres pensent au suicide, vu l’ampleur des nombreuses difficultés qu’ils affrontent au quotidien, a alerté Dr Al Mountadar Alaoui.

Larbi Alaoui (avec Rim Tbiba)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bilan quotidien: 4.045 nouveaux cas et 50 décès ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 194.461 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 3.255 décès et 160.372 guérisons.