Covid-19 au Maroc: pourquoi les cas vont continuer de grimper

Said Afif a prévu une hausse des cas de covid-19 après l’Aid al-Adha à cause des rassemblements familiaux et du relâchement face aux mesures de prévention sanitaire.

Dans une déclaration à Le Site info, le membre du comité scientifique et technique a indiqué que le pic de la vague actuelle sera atteint pendant la fête du sacrifice, soulignant que la hausse des contaminations est donc normale.

«En parallèle, la situation épidémiologique est encore sous contrôle vu que le nombre de cas critiques n’a pas augmenté», a également précisé Dr Afif.

Maintenant, a-t-il ajouté, les citoyens doivent respecter strictement les gestes barrières dont le port du masque et la distanciation physique, et éviter les lieux fermés. «Le système sanitaire ne risque pas de s’effondrer tant que la situation épidémiologique est stable et que le nombre de cas critiques est sous contrôle», a affirmé l’expert.

Pour rappel, un total de 2.117 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) et 1.366 guérisons a été enregistré au Maroc dans les dernières 24 heures, a indiqué dimanche le ministère de la Santé et de la Protection sociale, qui fait état de trois nouveaux décès.

Dans son bulletin quotidien sur la situation épidémiologique, le ministère a en outre précisé que le nombre de primo-vaccinés a atteint 24.853.149, celui des personnes ayant reçu deux doses s’élève à 23.337.725, alors que 6.534.825 personnes ont eu trois injections du vaccin.

H.M.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page