Covid-19 au Maroc: le mois de novembre sera « plus dur », selon un chercheur

Dr Taieb Himdi, chercheur en politiques et systèmes de santé, a dit s’attendre à une deuxième vague féroce de propagation du coronavirus en novembre, avec un bilan de morts plus lourd.

Le chercheur a souligné dans une déclaration à Le Site Info qu’il est prévu que les cas de contamination vont atteindre des seuils alarmants durant la première semaine de novembre , notant que les tests effectués en une seule journée ne reflètent pas vraiment car il y a un nombre limité de tests par jour qu’on ne peut pas dépasser.

Pour cet expert, la ville de Casablanca, en particulier, connaîtra une situation très délicate et plusieurs scénarios sont prévus pour pallier cette catastrophe.

Répondant à une question sur le retour du confinement général, Dr Himdi a noté que toutes les probabilités et scénarios sont envisagés. Et l’expert de conseiller: « Il ne reste plus aux citoyens qu’à respecter les mesures de précaution car la prévention est la seule solution et l’étape à venir sera très dure aussi bien à Casablanca que dans d’autres villes du Royaume ».

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: chute de neige dans des régions du Maroc ce lundi

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 30 novembre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.