Covid-19: après «Mi Naima», une autre youtubeuse sous les verrous

Le tribunal de première instance de Safi a condamné lundi une youtubeuse à la prison ferme. Selon une source de Le Site info, la mise en cause, qui était poursuivie en état de détention, a écopé d’un mois de prison, assorti d’une amende de 1000 dirhams pour avoir diffusé une vidéo où elle prétend que le covid-19 n’existait pas. La youtubeuse avait été arrêtée, il y a trois semaines, et a été placée en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

La célèbre youtubeuse «Mi Naima» avait  été condamnée, de son côté, à un an de prison ferme pour avoir publié une vidéo où elle prétendait aussi que que le nouveau coronavirus était une… simple affabulation. Elle avait aussi conseillé à ses milliers de followers de continuer à suivre son exemple et à continuer à “mener normalement leur vie”.

La Cour d’appel de Casablanca avait ordonné la réduction de la peine d’emprisonnement dont avait écopé la youtubeuse. Condamnée en première instance à un an de prison ferme, elle a recouvert la liberté, après que sa peine a été réduite en appel à 3 mois de prison ferme.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

OPPO A92: une performance au Maroc qui a dépassé toutes les attentes !

OPPO a lancé, le 27 juin 2020, son nouveau Smartphone. C'est le dernier né de sa série A destinée principalement aux jeunes marocains en quête de téléphone combinant performances et moyen de divertissement, le A92.