Couvre-feu nocturne: Marrakech, la ville fantôme (VIDEO)

Depuis le 3 août courant, les nouvelles mesures restrictives, décrétées par le gouvernement  pour endiguer le risque de propagation du coronavirus, sont entrées en vigueur.

Le couvre-feu nocturne, à partir de 21h, transforme toutes les villes du Maroc en villes fantômes. Et Marrakech ne fait pas l’exception.

La ville touristique, qui connaît une grande affluence pendant la saison estivale, est noyée dans le calme pendant que les autorités veillent au respect strict des mesures, comme constaté par la caméra de Le Site info.

Pour rappel, sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique concernant la nécessité de renforcer les mesures préventives pour limiter la propagation de la pandémie de Covid-19 et préserver la santé des citoyens et vue la hausse considérable du nombre de cas d’infections et de décès dûs à cette pandémie, enregistrés dernièrement, le gouvernement a décidé de prendre à partir du mardi 3 août 2021 à 21h00 une série de mesures.

Selon un communiqué du gouvernement, ces mesures portent sur l’interdiction des déplacements nocturnes à l’échelle nationale de 21h à 5h.

Il s’agit aussi de l’interdiction des déplacements de et vers les villes de Casablanca, Marrakech et Agadir, indique le communiqué, précisant que sont exclus de cette mesure les personnes vaccinées disposant du passeport vaccinal, les cas médicaux urgents, les personnes chargées du transport des biens et marchandises, outre celles exerçant dans les secteurs publics et privés disposant d’ordres de mission signés par leurs responsables hiérarchiques.

Lesdites mesures concernent aussi la fermeture des restaurants et cafés à 21h ainsi que des hammams, salles de sport et piscines fermées, ajoute le communiqué.

Les rassemblements et activités dans les espaces fermés et ouverts ne doivent pas dépasser 25 personnes, a fait savoir la même source, notant que l’autorisation des autorités locales est nécessaire en cas de dépassement de ce nombre.

Les hôtels et établissements touristiques ne doivent pas dépasser 75% de leur capacité d’accueil, souligne le communiqué du gouvernement, appelant à favoriser le télétravail dans les secteurs public et privé quand c’est possible.

Le communiqué ajoute que toutes les mesures de précaution adoptées dans le cas de l’état d’urgence sanitaire seront maintenues (interdiction des obsèques et des cérémonies de mariage et de fêtes, respect d’un maximum de 50% de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques, les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts ne doivent pas dépasser 50 personnes, les déplacements entre les préfectures et provinces sont conditionnés à la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes….).

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page