Couvre-feu nocturne: les patrons des cafés et restaurants se rebiffent contre El Othmani

Les propriétaires et les gérants des cafés et des restaurants du Maroc se rebiffent et montent, d’un cran, au créneau. Ceci, après la décision du gouvernement El Othmani d’un énième prolongement des mesures restrictives et du couvre-feu nocturne pour deux semaines supplémentaires, dont ils font les frais.

Comme riposte protestataire, et dernier recours, le président de la Fédération des propriétaires des cafés et des restaurants du Royaume a annoncé l’organisation d’une grève nationale de 48 heures, les lundi et mardi prochains du mois d’avril, afin de faire, encore, entendre leurs voix et s’insurger, ainsi, contre la fermeture de leurs établissements pour cause de maintient du couvre-feu nocturne.

Dans une déclaration à Le Site info, Noureddine Harrak a révélé que la réunion exceptionnelle, ayant eu lundi 29 mars, pour étudier les démarches militantes concernant la situation déplorable des établissements précités, a abouti à la conclusion de la prise de plusieurs décisions, dont celle de l’organisation d’une grève nationale de deux journées pendant lesquels les cafés et es restaurants fermeront boutique.

Par ailleurs, notre interlocuteur a précisé que chaque Région du pays aura également la latitude de prendre d’autres décisions, en sus de la grève nationale prévue, qui lui sembleront adéquates.

A.Z.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page