Coupure d’électricité à Kénitra: les explications de l’ONEE

L’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a indiqué que la coupure de l’électricité au Douar Gradha, relevant de la commune rurale Benmansour (province de Kénitra) est due au vol et au raccordement anarchique du courant, des phénomènes qui sont à l’origine de la détérioration du transformateur électrique.

En réaction à des articles publiés par certains sites électroniques, l’ONEE a indiqué dans un communiqué parvenu vendredi à la MAP que la recrudescence du détournement et du branchement anarchique du courant dans le douar précité ont entraîné la détérioration du transformateur électrique au niveau du douar le 29 avril, ce qui a accentué la pression sur celui-ci.

Afin d’assurer le bon fonctionnement du service public et de fournir l’électricité aux citoyens dans les meilleures conditions, l’office a tenu une série de rencontres de communication avec les représentants des habitants, en présence des autorités locales afin de sensibiliser à la gravité des actes commis et de les inciter à sauvegarder les installations publiques et à éviter les raccordements directs. Les citoyens concernés ont été également invités à souscrire de nouveaux contrats d’abonnement, à payer les dettes cumulées et à régulariser leur situation, note le communiqué.

La même situation s’était produite l’an dernier en raison de la recrudescence des cas de détournement, nécessitant le remplacement du transformateur électrique le 29 octobre 2018.

L’ONEE a affirmé subir de lourdes pertes chaque année du fait de pratiques liées au détournement du courant électrique qui prend de l’ampleur d’année en année, faisant savoir que de tels actes, incriminés par la loi, impactent négativement la qualité des prestations de service fournies aux citoyens.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Got Talent España: des enfants marocains font sensation (VIDEO)

Des mineurs marocains vivant dans des centres d’accueil à Melilla ont participé à l’émission Got Talent España. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces jeunes n’ont pas laissé le jury de marbre.