Coup de feu à Laâyoune

Un policier de la Brigade de recherche et d’intervention de la préfecture de police de Laâyoune a été contraint, mercredi soir, à utiliser son arme de service pour neutraliser un récidiviste qui exposait la vie de citoyens et d’éléments de police à un danger sérieux à l’aide de l’arme blanche.

Une patrouille de police était intervenue pour arrêter le mis en cause à son domicile à Hay El Wahda, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le suspect, qui faisait l’objet d’un avis de recherche pour des crimes de coups et blessures à l’arme blanche, et quatre de ses compagnons ont affronté les éléments de police avec des jets de pierres.

Face à cette situation, un fonctionnaire de police a été contraint à tirer une balle de sommation qui a permis de dissuader les mis en cause, avant leur arrestation à Hay Al Qods dans la même ville, relève la DGSN dans un communiqué. Les suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les circonstances de cette affaire, conclut le communiqué.

S.L. avec MAP

Articles similaires

Suggestions d’articles

Guelmim: la DGSN explique pourquoi un policier a tiré cinq balles

Un brigadier de police relevant du district provincial de sûreté de Guelmim a été contraint, mardi, de faire usage de son arme de service.