COP25 à Madrid: voici les membres de la délégation marocaine

Les travaux de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) se sont ouverts, lundi à Madrid, avec la participation de représentants de 196 pays, dont le Maroc.

Le Royaume est représenté à la séance plénière de cette Conférence, qui se tiendra jusqu’au 13 décembre, par une importante délégation conduite par le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani, et composée du ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rebbah, de la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, et de l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Mme Karima Benyaich.

L’ouverture officielle a été marquée par des allocutions notamment du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, du chef du gouvernement espagnol en fonction, Pedro Sanchez, et d’un message du président chilien, Sebastian Pinera.

Ce sommet mobilisera une cinquantaine de dirigeants mondiaux, des chefs d’Etat et de gouvernement, des présidents des institutions de l’Union européenne (UE) et des hauts représentants d’institutions internationales, telles que l’OCDE et la Banque inter-américaine de développement (BID), en vue de débattre des moyens de faire face aux défis du changement climatique.

Au total, 25.000 personnes prendront part à cet événement mondial dans les deux espaces contigus aménagés à cet effet, l’un destiné aux réunions et négociations officielles des pays participants et l’autre pour la tenue d’événements parallèles tels que la présentation de rapports scientifiques ou les interventions des ONG, selon les organisateurs.

L’objectif et le principal souci de cette conférence, qui se déroulera sous la présidence du gouvernement du Chili et sera organisée avec le soutien logistique du gouvernement espagnol, n’est autre que de prendre des mesures qui seront cruciales pour la suite du processus de l’ONU Changements climatiques.

L’un des objectifs clés de la COP25 est d’élever le niveau de l’ambition générale en accomplissant plusieurs aspects pour la réalisation intégrale de l’Accord de Paris sur le changement climatique.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara: nouveau coup dur pour le polisario

Le Royaume du Lesotho a décidé de suspendre toutes les décisions et déclarations antérieures relatives au Sahara et à la pseudo-rasd, a déclaré, ce mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et des Relations internationales du Lesotho, Lesego Makgothi.