Contrôles renforcés dans cette ville marocaine

Les autorités de Martil ont renforcé les contrôles au niveau des entrées et des sorties de la ville. Selon une source de Le Site info, des barrages de police ont été installés aux différents accès de Martil, afin de contrôler les déplacements des citoyens, dans le cadre de l’état d’urgence décrété par le Maroc pour endiguer le risque de propagation du coronavirus.

La même source a estimé que les autorités ont renforcé les contrôles à cause de la manifestation que les enseignants contractuels s’apprêtent à organiser dans la ville.

Pour rappel, ces derniers sont montés au créneau afin de faire pression sur le ministère de l’Éducation nationale.

Un communiqué de la coordination nationale des enseignants contractuels, dont Le Site info détient copie, annonce une série de grèves entre le 9 et le 12 février, ajoutant que des sit-in seront organisés dans tous les établissements d’enseignement, avant d’organiser une marche de protestation au niveau de toutes les régions.

La coordination organisera également des sit-in devant les sièges des académies pour dénoncer les « déductions salariales et les abus successifs ». Une grève nationale est aussi prévu les 3 et 4 mars. La coordination a par ailleurs annoncé qu’elle tiendra une conférence de presse le 4 mars.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page