Constructions anarchiques: 200 contraventions en deux mois à M’diq

Après l’interdiction légale des autorisations individuelles que signaient le président de  la commune, sans l’accord de la commission de l’urbanisme, des sources communales de M’diq ont révélé au quotidien Al Massae que le nombre des constructions anarchiques a poussé comme des champignons.

Un chiffre en dit long sur ce phénomène: rien qu’au cours des deux derniers mois, la commune de M’diq a enregistré à elle seule 200 contraventions touchant ce type de constructions, battant ainsi tristement le record national.

Le quotidien relève que ces constructions récentes ont poussé quelques mois après la nomination d’un nouveau gouverneur.

Elles se situent généralement dans le domaine forestier. Leurs propriétaires se hâtent pour essayer de «régulariser» leurs infractions en demandant à ce que leurs demeures soient raccordées aux réseaux électriques et à l’eau potable. Requêtes satisfaites dans la plupart des cas, souligne Al Massae.

Le quotidien ajoute, en citant des militants associatifs, que ce chiffre effarant et sans précédent aura des répercussions dangereuses sur le plan sécuritaire et social.

Ces constructions illégales ont un impact négatif sur la quiétude et la beauté de cette région, une des destinations préférées du roi Mohammed VI pour la saison d’été, précise enfin Al Massae. De gros efforts sont déployés pour en faire un modèle et elle est de plus en plus prisée par les investisseurs pour de grands projets touristiques.

N.B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page