Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Mustapha Alaoui

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille du journaliste feu Mustapha Alaoui.

Dans ce message, le Souverain dit « avoir appris avec profonde émotion la triste nouvelle du décès du journaliste compétent feu Mustapha Alaoui, que le Tout-Puissant l’accueille en son vaste Paradis ».

En cette douloureuse circonstance, le roi exprime aux membres de la famille du défunt et, à travers eux, à sa grande famille journalistique et médiatique, à ses amis et à ses fans, ses vives condoléances et sa sincère compassion, « suite au décès du doyen de la presse écrite nationale et l’un de ses grands et vertueux pionniers, connu pour son grand professionnalisme, son patriotisme sincère et pour son engagement à l’égard des sacralités de la Nation et de ses constantes ».

Le Souverain dit partager les sentiments des membres de la famille du regretté suite à cette perte cruelle, la volonté divine étant imparable, implorant le Très-Haut de leur accorder patience et réconfort, de rétribuer amplement le défunt pour ses œuvres au service de sa Partie et de sa société et de l’accueillir parmi les serviteurs vertueux.

Rappelons que le directeur de l’hebdomadaire « Al Ousboue Assahafi » est décédé samedi matin à Rabat, à l’âge de 83 ans des suites d’une longue maladie.

Natif de la ville de Fès, le défunt a travaillé pendant de longues années dans le domaine du journalisme, où il a côtoyé plusieurs générations.

Il a obtenu son baccalauréat à Rabat avant de poursuivre ses études à l’École nationale de l’administration.

Le regretté était fonctionnaire du ministère de l’Éducation nationale avant d’épouser le métier de journaliste pendant de longues années et de gravir les échelons, pour occuper notamment les postes de rédacteur en chef et de directeur de l’hebdomadaire « Al Ousboue Assahafi ».

Il était connu par sa rubrique intitulée « Alhaqiqa Addaiâa » (la vérité perdue, ndlr), publiée chaque semaine sur les colonnes de « Al Ousboue Assahafi ».

La dépouille du défunt a été inhumée samedi après la prière d’Al Asr, au cimetière Sidi Messaoud au quartier Ryad à Rabat.

M.D. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page