Conditions de vie des plus déplorables pour des Subsahariens à Casablanca

Tristes scènes de désolation et de misère que représentent ces jeunes Subsahariens à Casablanca. Squattant des espaces verts, dormant soit sur de vieux matelas de fortune, trouvés l’on ne sait où, soit sur des cartons étalés contre des murs, ces migrants vivent dans des conditions déplorables. Ni gîte, ni couvert dignes d’être humains.

Subsistant avec les moyens du bord, dont la mendicité aux alentours des ronds points et autres feux de signalisation, ces Subsahariens crient leur détresse à qui voudrait bien les entendre.

L.A


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page