Complot contre la monarchie: la justice a tranché dans l’affaire Ziane-El Omari

La justice a tranché dans l’affaire de Mohamed Ziane et Isaac Charia qui avaient adressé de graves accusations au président de la région Tanger Tétouan Al Hoceima Ilyas El Omari.

Les deux avocats ont été condamnés ce vendredi 23 novembre par le Tribunal de première instance d’Ain Sbaa à six mois de prison avec sursis et à payer une amende de 1000 dirhams. Ils doivent également verser 500.000 dirhams de dommages et intérêts à El Omari. En cas de verdict en appel, cette somme sera versée ultérieurement.

Rappelons qu’El Omari avait déposé plainte contre Ziane et Charia suite à leurs déclarations selon lesquelles l’ancien secrétaire général du PAM conspirerait contre la monarchie, se basant sur des confidences du leader du Hirak Nasser Zefzafi condamné à 20 ans de prison.

Après la décision de la justice, Mohamed Ziane a réagi à ce verdict, affirmant qu’il ne changera pas d’avis par rapport à Ilyas El Omari. «J’estime toujours qu’El Omari a des penchants séparatistes et je ne changerai jamais d’avis», a-t-il assuré à Le Site info. «La somme de 500.000 dirhams est-elle désormais la norme pour la justice marocaine ? Plusieurs procès ont en effet été conclus en condamnant les présumés coupables à payer ce montant pour indemniser les plaignants», s’est demandé l’avocat controversé.

Pour rappel, Isaac Charia a exigé lors de l’audience du 21 novembre 2017 du procès du Hirak à la cour d’appel de Casablanca la convocation d’Ilyas El Omari. Le président de la région Tanger-Tétouan-El Hoceima aurait, selon l’avocat, soutenu les manifestations du Rif.
Célèbre pour ses sorties médiatiques controversées, Charia a également assuré devant le juge que “Nasser Zefzafi a refusé de comploter avec certains politiciens contre la monarchie… et il y a eu des négociations directes et indirectes entre Zefzafi et El Omari. La convocation de ce dernier est donc inévitable”, a ajouté l’avocat. Ce dernier accuse même Ilyass El Omari d’être derrière les manifestations qu’a connues la région d’Al Hoceima. “Il doit impérativement se présenter afin d’établir la vérité”, avait lancé Isaac Charia.

Mohamed Fernane

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc: la chaleur de retour

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 22 septembre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.