Comment Mohamed Bousfiha est devenu « Momo » (VIDEO)

« Depuis mon enfance, je rêvais de devenir animateur radio », confie Mohamed Bousfiha dit Momo.

Son enfance, Momo l’a passée à Casablanca. Il a été élève au collège Al Wahda. Devenu animateur de radio, comme il en rêvait, il doit certaines critiques, parfois acerbes à son égard, de la part d’aucuns. Sa « simplicité » et sa spontanéité étant cause des piques de ses détracteurs, mais aussi de l’admiration de ses fans fidèles. Une « compensation » qui semble ne point déplaire à l’animateur de « La libre antenne », »La Click de momo » et, depuis,  » Le morning de Momo », chaque jour que Dieu fait.

Sur son pseudo « infantilisme », Momo persiste et signe! « Effectivement, ma mentalité est toujours celle d’un enfant. Et aux gens qui me reprochent cela, je leur réponds de s’adresser à ma mentalité plutôt qu’à moi », déclare-t-il dans son humour peu ou prou apprécié par les auditeurs de Hit radio.

Sa carrière radiophonique, raconte-t-il, a débuté dans des centres commerciaux où il s’occupait de l’animation commerciale et de l’interaction avec la clientèle, ainsi que de l’annonce des jeux-concours. La première station de radio qu’il avait intégrée est celle de 2M avant Hit radio depuis son lancement en 2010

A rappeler que le devise de joyeux luron d’animateur qu’est Momo est dans la langue de Shakespeare: « It’s nice to be important but it’s important to be nice ». Ce qui donne dans la langue de Molière que si c’est bon d’être important, il est plus important d’être bon.

« A bon entendeur… », comme dirait l’autre!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre

Hit Radio annonce la fin de la 11ème saison du "Momo Morning Show" et met en place une nouvelle grille des programmes Sayf Hit Radio pour accompagner les auditeurs pendant les vacances, selon un communiqué du groupe.