Collecte de sang: les villes concernées par la pénurie au Maroc

Les centres de transfusion sanguine manquent de pochettes de sang dans de nombreuses villes et régions du royaume. Cette crise qui perdure depuis plusieurs mois risque d’entraîner un péril imminent chez les malades.

Mohamed Benajiba, Directeur du Centre National de Transfusion Sanguine, déclare à Le Site info: « Les grandes villes telles que Casablanca, Rabat, Fès et Marrakech sont les plus vulnérables au manque de sang, contrairement aux petites villes du royaume ».

Benajiba explique également que malgré le nombre significatif de donneurs de sang, atteignant parfois cinquante mille personnes, certains groupes sanguins sont inexploitables, car ils se périment au bout de 5 jours passés.

Au sujet de la caravane de don de sang, le Directeur du Centre National de Transfusion Sanguine souligne: « il faut garder à l’esprit deux éléments essentiels, le premier est de considérer que le don de sang est un devoir national et le deuxième élément consiste à responsabiliser les citoyens et les établissement hospitaliers sur l’importance de venir en aide aux malades qui ont besoin de sang ».

À noter que le ministère de la santé a lancé, lundi 19 février, une campagne nationale de sensibilisation sur le don de sang visant également à rassembler le plus grand nombre de donneurs pour collecter 4500 pochettes de sang afin de couvrir environ 7 jours de crise.

Sofia ELHADDADY

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: l’ambassadeur US au Maroc reçu par Hammouchi

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, Abdellatif Hammouchi a reçu ce jeudi l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique accrédité auprès du Royaume du Maroc, David Fischer.