CIN: la police traque les escrocs

Les bureaux de notaires au Maroc seront équipés, à partir du deuxième semestre de 2019, de nouveaux appareils très pointus pour des raisons de sécurité. Selon Al Massae, ces nouveaux équipements dernier cri permettront de vérifier l’authenticité des CIN pour s’assurer qu’elles appartiennent bien à leurs porteurs. Objectif: empêcher l’escroquerie en immobilier.

Le quotidien a précisé que cette décision a été prise mardi 5 mars lors d’une réunion de la DGSN concernant la nouvelle carte d’identité biométrique qui verra bientôt le jour.

Les notaires sont en effet souvent victimes d’escrocs se présentant avec de fausses CIN pour signer des contrats et s’approprier des biens immobiliers, au grand dam de leurs vrais propriétaires.

Ces appareils, à l’instar de ceux installés dans les aéroports pour vérifier les passeports, permettront également d’améliorer l’efficacité et la fiabilité de la vérification. Les notaires, qui ont toujours inspecté manuellement les documents d’identité, ont souvent réclamé cette transition vers une vérification automatisée.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page