Chutes de neige: 60 bergers portés disparus à Imilchil

La société civile d’Imilchil est sur le qui-vive à cause de la disparition de soixante personnes, dont la plupart sont des bergers, suite aux chutes de neiges exceptionnelles qui se sont abattues le week-end dernier sur la région, atteignant les trois mètres.

Joints par Le Site info, plusieurs activistes de la région ont tiré la sonnette d’alarme pour alerter les autorités locales et sauver les soixante personnes coupées du monde depuis le 29 janvier. Ils ont réussi à établir le contact avec l’un des bergers qui a affirmé que sa vie était en danger et qu’il n’avait plus de provisions pour tenir.

Les activistes ont ainsi exigé la mobilisation des responsables pour éviter une catastrophe humaine, les appelant à envoyer d’urgence des hélicoptères pour sauver les portés disparus de l’enfer du froid. D’après le militant Mohamed Ahbabou, ces derniers sont répartis sur les montagnes d’Amsmrir, d’Imilchil, d’Assoul. Les régions les plus concernées par les chutes de neiges, selon lui, sont Amoukar, Outerbat, Ait Ahya et Bouzmou.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Moncef Belkhayat tacle le PJD et évoque son avenir

Dans un entretien accordé cette semaine au magazine TelQuel, Moncef Belkhayat a parlé de plusieurs sujets d'actualité.