CHU Ibn Sina: la Cour des comptes appelée à la rescousse

Driss JettouDriss Jettou ©DR

La Fédération nationale de la Santé, affiliée à l’Union marocaine du travail (UMT), demande l’intervention urgente de la Cour des comptes concernant le CHU Ibn Sina, de Rabat. Ceci, suite aux « nombreux et dangereux dysfonctionnements perpétuels » que connaît cet établissement hospitalier.
En sus de l’appel à l’instance présidée par Driss Jettou, il est aussi demandé au ministère de tutelle de diligenter une enquête pour mettre le doigt sur les maux qui rongent l’hôpital et qui touchent aussi bien l’organisation interne, les ressources humaines, le budget, que l’infrastructure et l’application du principe de la responsabilité et de la reddition des comptes.
La Fédération nationale de la santé pointe également « l’agonie que vit le CHU ». Laquelle agonie se manifestant par divers symptômes, à savoir: les pannes répétées des différents appareils, l’utilisation de la violence physique et des invectives, le sous-effectif flagrant des RH, ainsi que le phénomène récurrent des certificats médicaux falsifiés, le manque de lits, entre autres travers et dysfonctionnements criants.
Larbi alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19 au Maroc : ce que l’on sait sur les 1499 cas enregistrés ce mercredi

Mille quatre cent quatre-vingt-dix-neuf (1.499) cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 292 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.