L’hôpital Cheikh Zaid refuse de remettre le corps d’un bébé à ses parents

La direction de l’hôpital Cheikh Zaid a refusé de remettre le corps d’un bébé de trois mois à ses parents.

Originaires de Laâyoune, ils n’ont pas pu payer à temps à l’administration la facture de 48.000 dirhams. C’est le montant exorbitant d’un séjour de deux jours au CHU international de Rabat.

Après disputes et discussions, les parents ont enfin pu récupérer le corps de leur bébé, seulement après avoir déposé un chèque de garantie émis par un membre de la famille, en attendant d’amasser cette somme.

D’après le site arabophone Soltana qui a rapporté cette information, la mère a expliqué que son fils souffrait de problèmes cardiaques nécessitant une opération urgente du cœur. La situation financière moyenne des parents a suscité un réel problème pour l’admission du bébé au sein de l’établissement hospitalier, mais compte tenu de son état critique, l’administration de l’hôpital Cheikh Zaid a fini par l’accueillir.

La mère précise que l’opération était prévue pour la fin de la semaine dernière, mais que les médecins ont décidé de la reporter au lundi 27 juin. Ils auraient même refusé qu’elle voit son enfant. Ce retard n’aurait pas aidé la santé du bébé… Contacté par Le Site info, l’hôpital Cheikh Zaid n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.

Oumaima Aidouni

FB_IMG_1467214346223 FB_IMG_1467214353359


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page