Choubani ne veut plus les 200 hectares

Après les péripéties des voitures  haut de gamme commandées par  Choubani, voilà qu’une deuxième affaire allait créer une vive polémique.

Le président de la région de Drâa Tafilalet Lahbib Choubani avait adressé il y a quelques mois une correspondance, cosignée par quelques amis, au Caïd de l’arrondissement Arab Sabah Ziz, dans laquelle, il lui demandait de lui céder, en location, un terrain de 200 hectares appartenant à la tribu de la région pour y établir un grand projet agricole a rapporté le quotidien Al Akhbar.

Cependant, la direction du Pjd, qui a senti que cette affaire allait ternir son image à la veille des élections, a vite réagi en dissuadant  l’ex ministre et membre du secrétariat général du parti.

Celui-ci a donc accédé aux doléances de ses camardes et déclaré solennellement avoir abandonné l’idée.

Des sources proches du Pjd indiquent que la direction est déterminée à mettre cette question à l’ordre du jour de la prochaine réunion du secrétariat général et du comité de transparence

Mais, Choubani se défend et précise que la région souffre du manque d’investisseurs sérieux qui peuvent apporter une valeur ajoutée à travers des projets crédibles. Il ajoute que la demande de location est une procédure juridiquement valable et qu’il avait déposé sa demande en compagnie de ses amis, depuis mars 2016 et qu’il n’a pas encore reçu de réponse.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page