Des chiffres alarmants sur le nombre de drogués et de toxicomanes au Maroc

Une étude menée par une équipe de professeurs et d’experts de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca a conclu à l’existence de pas moins de 600.000 toxicomanes et autres drogués au Maroc. Ce chiffre concerne tous ceux qui s’adonnent à la consommation de produits stupéfiants au moins une fois par jour.

Ce phénomène, rapporte l’étude, est très répandu parmi la catégorie d’âge de 18 à 28 ans et s’étend même à des mineurs de moins de 15 ans. Généralement, ces toxicomanes sont issus des zones périphériques pauvres des grandes villes où la consommation de différents produits psychotropes est très élevée. Cependant, ce sont près de 20.000 toxicomanes qui s’adonnent aux drogues «haut de gamme», comme l’héroïne et la cocaïne.

Les conclusions de cette étude seront présentées lors d’une conférence de presse qui sera organisée samedi à la Faculté de médecine de Casablanca, conjointement avec l’Association d’information médicale.

A noter que parmi les pays du Maghreb, le Maroc dépasse de loin l’Algérie et la Tunisie qui n’ont recensé que quelque 300 000 toxicomanes, alors que l’Egypte en a dénombré pas moins de six millions.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: 4.346 nouveaux cas ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 364.190 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 5.985 décès et 314.237 guérisons.