Cheikh Redouane traîné en justice après ses propos sur l’école marocaine ?

Des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux rapportent que le ministère de l’Éducation National aurait porté plainte contre le cheikh Redouane Benabdesslam suite à ses propos, jugés déplacés, contre les institutions scolaires marocaines.

Selon une source de Le Site info, ces rumeurs sont infondées, et aucune poursuite n’a été engagée contre le prédicateur.

Le Cheikh Redouane avait suscité une vive polémique, suite à des propos fustigeant l’école et le système scolaire marocain. Et ce, après qu’un internaute lui a demandé, sur son compte Instagram, si un père a le droit de mettre ses enfants à l’école coranique au lieu de l’école primaire moderne.

Le prédicateur a répondu que « cela est même préférable, car l’école n’est plus un lieu d’enseignement et d’éducation, mais un lieu de perversion et d’ignorance ».

Des internautes ont vivement critiqué les propos du cheikh, lui signalant que l’école marocaine a produit des professeurs, des médecins, des ingénieurs et des scientifiques. « Suivant cette logique, tu devrais te soigner aux méthodes traditionnelles au lieu d’aller aux hôpitaux », peut-on lire entre autres critiques.

D’autres ont appelé le prédicateur à présenter ses excuses, après avoir manqué de respect à la femme et à l’école marocaine.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page