Cheikh Fizazi sanctionné par le ministère des Habous

Les aventures palpitantes de Cheikh Fizazi pourraient lui coûter son job d’imam à la mosquée Tareq Ibn Zyad à Tanger. C’est en tout cas ce qu’a déclaré une source du ministère des Habous à Hespress sous couvert d’anonymat.

Le ministère lui interdit toute activité dans la mosquée, y compris le prêche du vendredi, tant que son affaire avec Hanane, sa prétendue quatrième épouse, n’a pas totalement été élucidée.

Cette interdiction fait suite à une plainte déposée contre lui par la société civile pour, entre autres, adultère puisque le cheikh a eu des rapports sexuels avec Hanane sans acte de mariage.

Interrogée par Le Site info, la femme palestinienne de Fizazi a indiqué qu’il était simplement « fatigué » et avait besoin de repos. Ce n’est pas la version des autorités compétentes…

K.L.
LIRE AUSSI: Le scandale Fizazi fait le tour de la presse étrangère


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page