Chefchaoun: ceux qui voulaient s’immoler par le feu ont été relaxés

[bd_table]
Header 1 Header 2
Division 1 Division 2
[/bd_table] Le tribunal de première instance de Chefchaoun a décidé la libération des enseignants qui ont été interpellés. Ceci, a appris Le Site info, après leur mouvement de protestation devant le siège de l’Académie régionale du  MEN, à cause des résultats définitifs du concours de recrutement des professeurs contractuels.

Les sources de Le Site info ont également révélé que les enseignants n’ont pas été entendus concernant le chef d’accusation d’immolation par le feu. A noter aussi que le parquet général était intervenu pour faire cesser le sit-in des concernés et avait ordonné l’arrestation de nombre d’entre eux. Ce qui avait provoqué l’ire du corps pédagogique de la ville, ainsi que celui d’associations des droits de l’Homme et de partis politiques.

Larbi Alaoui

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page