Chanteur émirati arrêté à Marrakech: la décision du procureur

Le procureur général du roi près la Cour d’appel de Marrakech a décidé, ce mardi, de poursuivre en état de liberté sous caution le chanteur émirati Eida Al Menhali -son passeport lui a été retiré-, ainsi que deux citoyens saoudiens et huit autres émiratis, un Indien et un Omanais.

La police judiciaire avait déféré devant le procureur du roi près le tribunal de première instance de Marrakech, 49 personnes dont 32 prostituées et des citoyens du golfe après leur arrestation pour débauche dans un foyer de prostitution.

Les prévenus avaient été arrêtés par les services de sécurité, suite à une descente dans une villa considérée comme un lieu de débauche. Ils ont été ensuite conduits à la préfecture de police pour établir des PV, avant de les mettre en garde à vue, sous les instructions du parquet général.

Zakaria Ben Abilou

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: le serveur qui s’était immolé est décédé

Une enquête avait été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cet incident.