Changement d’heure: le Maroc va bientôt trancher

Après de longues années de changement d’heure, la Commission européenne envisage très sérieusement d’annuler cette décision, au grand bonheur de nombreuses organisations européennes protestant depuis longtemps contre ce principe.

En attendant le vote du Parlement européen, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique Mohamed Ben Abdelkader a lancé une étude socio-économique au sujet d’une éventuelle suppression définitive du changement d’heure au Royaume.

A ce propos, une source ministérielle a confié ce lundi 1er octobre à Le Site Info que les résultats de cette étude sont fin prêts, ajoutant qu’ils seront dévoilés dans les prochains jours. Et d’ajouter que le ministère a étudié ces résultats et modifié certains points par la même occasion.

Rappelons que le Maroc a adopté le changement d’heure afin de rationaliser l’utilisation de l’énergie et, surtout, s’ajuster avec l’environnement économique européen. L’heure légale est, en effet, avancée, depuis juin 2008, de 60 minutes à partir du dernier dimanche du mois de mars à 2h et retardée de 60 minutes le dernier dimanche du mois d’octobre à partir de 3h, en suspendant le GMT+1 durant Ramadan.

Le changement d’heure a d’ailleurs, et depuis son instauration, provoqué la colère des citoyens qui ont à chaque fois du mal à s’adapter au nouvel horaire. La tâche est plus rude pour les familles à enfants qui peinent, avec l’école, à changer de rythme. Plusieurs syndicats de l’enseignement avaient d’ailleurs signé en 2017 des pétitions appelant à annuler le changement d’heure vu son impact négatif sur le sommeil, l’alimentation et l’humeur.

N.M. et K.Z.

Suggestions d’articles

Festival du film de Marrakech: voici la composition du jury

Le Festival international du film de Marrakech (FIFM) lève le voile sur la composition du jury de la 17ème édition, prévue du 30 novembre au 8 décembre 2018.