Un salon de massage assume pleinement ses prestations sexuelles

Un centre de massage situé à Tétouan propose d’étranges offres de travail…

En effet, le propriétaire du centre de massage a dernièrement publié des offres de travail pour « de jeunes masseuses ».

Après avoir été présentées au propriétaire, les jeunes femmes ont été surprises par les conditions de travail proposées: chaque future masseuse ne disposera d’aucun salaire mensuel et touchera seulement 50 dirhams par jour. Quant aux produits et huiles essentielles de luxe, « c’est sur le compte des masseuses », précise le quotidien Al Massae qui a rapporté l’information cette semaine.

Autre détail, d’après les témoignages des jeunes femmes, le propriétaire ne prend en considération que le physique des candidates et témoigne peu d’intérêt aux diplômes professionnels des masseuses.

Le propriétaire s’est justifié en expliquant que la clientèle du centre était « assez spéciale » et que la « satisfaction sexuelle » était le principal objectif fixé aux futures masseuses du centre.

Ce genre de proxénétisme prospère dans la plus grande impunité, alors que le centre de massage est ouvert depuis plus de quatre ans à Tétouan.

Une situation qui pousse à se questionner sur le rôle des responsables, ainsi que du contrôle des autorités locales qui ne semblent pas dérangées par la présence d’un tel établissement qui ne cache pas ses intentions…contrairement à beaucoup d’autres…


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page