Célébration des mariages: vers une nouvelle interdiction au Maroc ?

Après la hausse significative des cas de covid-19 au Maroc, les professionnels des fêtes et des mariages craignent une nouvelle suspension de leur activité.

A ce propos, Fouad Al Asmar, traiteur, a confié à Le Site info que la hausse continue des infections inquiète les professionnels du secteur, lourdement impactés par la crise sanitaire.

Toutefois, a-t-il tempéré, le nombre de cas graves et de décès liés au virus est stable, indiquant qu’il serait injuste d’interdire les mariages actuellement. «Une nouvelle interdiction affectera gravement les professionnels du secteur qui essaient tant bien que mal de compenser les pertes engendrées par la pandémie», a-t-il précisé.

Notre source souligne également que plusieurs annulations ont été faites suite à la fermeture des frontières, affirmant que certains clients qui devaient célébrer leurs mariages, y ont finalement renoncé.

Par ailleurs, assure le traiteur, les professionnels du secteur veillent sur le respect des mesures de prévention sanitaire et étaient parmi les premiers à avoir bénéficié du vaccin anti-covid.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page