Ce qui va changer au Maroc pour la prochaine rentrée scolaire

La prochaine rentrée scolaire 2019-2020 connaîtra des changements dans les programmes des troisièmes et quatrièmes années du cycle primaire. Les disciplines concernées par ces nouveaux programmes sont les langues arabe et française, ainsi que les mathématiques, l’histoire-géographie et les sciences.

C’est ce que vient de révéler un communiqué du ministère de tutelle , dont Le Site info détient copie. Cette décision est en conformité avec la vision stratégique de la réforme 2015-2030, et, particulièrement, avec le projet 7 du développement du modèle pédagogique.

Ledit projet avait déjà permis de passer par paliers à la réforme des programmes des troisième et quatrièmes deuxièmes années du cycle primaire. Ceci, après l’amélioration des contenus, des manuels et des méthodes pédagogiques des première et deuxième années, à la rentrée scolaire 2018.

Selon le communiqué du ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, les nouveaux programmes accorderont une importance accrue à la première langue officielle du Royaume.  Quant au FLE (français langue étrangère), il verra la révision de son programme, déjà entamée en septembre 2018 et ayant ciblé aussi bien le cycle collégial que les 5ème et 6ème années primaires.

Pour les 3ème et 4ème années primaires, la généralisation de l’approche culturelle et de la pédagogie du projet aura pour corollaire la réalisation de 26 manuels dont la finition en est à ses dernières étapes et qui seront fin prêts, début septembre prochain, assure le communiqué.

De même que ces nouveaux programmes permettront de concrétiser la complémentarité et l’harmonie interne des trois matières que sont l’histoire, la géographie et l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’Homme.

D’autres dispositions sont également prévues pour la prochaine rentrée scolaire. Elles concernent les matières scientifiques, telles que la technologie et SVT (sciences de la vie et de la terre) et les langues vivantes. Et elles reposeront sur les données d’évaluation internationales qui surveillent les tendances en matière de rendement des élèves en mathématiques, en sciences et en lecture.

Ces données ont pour nom les TIMSS (Trends in international mathematics ans science study) et les PIRLS (Programme de recherche en lecture scolaire). A signaler que le Maroc fait partie des quelque 70 pays de par le monde à les avoir incluses dans son modèle de développement pédagogique.

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Une route entre Sidi Kacem et Meknès connaîtra des interruptions

La circulation sur la route régionale n°413 reliant Sidi Kacem et Meknès connaîtra des interruptions temporaires ne dépassant pas 15 minutes chacune à cause des...