Ce qui s’est réellement passé sur le Pont à Haubans de Casa vendredi dernier

Les automobilistes ont été surpris vendredi dernier de constater que la circulation était perturbée sur le pont à Hauban de Sidi Maarouf, en début d’après-midi. La raison? Huit pensionnaires de l’orphelinat Ain Chock à Casablanca ont menacé de se jeter du pont pour dénoncer leurs conditions qualifiées de déplorables.

Selon une source de Le Site info, la police a été alertée et s’est rendue sur les lieux, précisant qu’elle a réussi à les dissuader de commettre l’irréparable. L’un des pensionnaires nous a confié par la suite que les responsables de l’orphelinat ont refusé de leur programmer une réunion avec le gouverneur d’Ain Chock, ce qui les a poussés à se rendre au pont de Sidi Maârouf et menacer de se donner la mort.

«On a déjà tenu plusieurs sit in de protestation, en vain. Nous avons ainsi décidé de hausser le ton pour que nos voix soient entendues», a indiqué le jeune homme. Et d’ajouter : «On exige notre droit au logement et à l’emploi. Les promesses qu’on nous donne depuis plus de quatre ans n’ont jamais été tenues. Après notre menace de suicide, on nous a promis que notre réunion avec le gouverneur aura lieu lundi prochain. On verra bien si cette promesse sera respectée».

K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: panique ce mardi sur le boulevard Abdelmoumen

Ce mardi, un incendie s'est déclenché dans un immeuble sis Boulevard Abdelmoumen, à Casablanca. Ce sinistre n'a pas manqué de semer panique et frayeur parmi les habitants.