Ce qui s’est passé ce mardi dans l’ancienne médina de Meknès (DGSN)

Un officier de police exerçant à la brigade antigang relevant du service préfectoral de la police judiciaire de Meknès a été contraint mardi d’user de son arme de service pour interpeller un individu, âgé de 21 ans, impliqué dans des vols avec violence et ayant exposé des éléments de la police à une agression sérieuse et dangereuse à l’aide de l’arme blanche.

Des éléments d’une patrouille de la brigade antigang étaient intervenus pour interpeller le prévenu juste après avoir commis deux vols sous la menace de la violence dans l’ancienne médina de Meknès, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant qu’il a refusé d’obtempérer et a opposé une résistance farouche aux limiers de police à l’aide d’une arme blanche, ce qui a contraint un élément de la patrouille à faire usage de son arme de service en tirant une balle de sommation et une autre qui a atteint le suspect au niveau de ses membres inférieurs.

Le recours à l’arme de service a permis d’interpeller le mis en cause et de saisir son arme blanche, ainsi que deux téléphones portables qui seraient le butin des vols commis, ajoute la même source.

Le suspect a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital où il a été transféré pour recevoir les soins nécessaires, avant de le soumettre à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les autres actes criminels qui lui sont reprochés, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page