Ce qui s’est passé ce lundi à Rabat (DGSN)

Un brigadier exerçant dans la brigade antigang relevant de la préfecture de police de Rabat a été contraint, aux premières heures de ce lundi, d’utiliser son arme de service pour neutraliser un chien d’une race agressive, appartenant à un individu aux multiples antécédents judiciaires pour trafic de drogue et de psychotropes.

Une patrouille de police était intervenue pour appréhender le suspect objet de deux avis de recherche au niveau national, dont le premier pour implication dans le trafic de drogue, alors que le deuxième est relatif à l’exécution d’un jugement judiciaire prononcé à son encontre, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que le mis en cause a incité le chien à attaquer les éléments de la police, mettant ainsi en péril leur sécurité.

Face à cette situation, un membre de la patrouille a été contraint d’utiliser son arme de service et de tirer deux balles ayant mortellement atteint le chien, ce qui a permis aussi d’interpeller le suspect et de neutraliser le danger qu’il représentait, ajoute-t-on de même source.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer tous les actes criminels qui lui sont reprochés, conclut la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc : jusqu’à 48 degrés sur l’extrême sud-est

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 5 juillet 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.