Ce qui s’est passé à Casablanca risque de se reproduire dans d’autres villes, avertit Amara

Après l’indignation et la colère des citoyens, suite aux dernières inondations et les dégâts occasionnés qui ont touché plusieurs villes du Royaume et, en particulier la capitale économique, Abdelkader Amara tire la sonnette d’alarme concernant d’autres inondations et craint « le pire ».

Le ministre PJDiste de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau qui, sous l’Hémicycle, avait renvoyé la balle au ministère de l’Intérieur, concernant ces mêmes inondations en milieu urbain, a répondu à une question orale de la Chambre des représentants en affirmant que ce qui s’est produit à Casablanca pourrait se reproduire dans d’autres villes, à Rabat et à Tanger principalement.

Amara a également alerté sur une série d’inondations que connaîtront plusieurs villes du Royaume dans les prochaines années, tout en affirmant que le phénomène est à « ne pas prendre à la légère ». Et de préciser que les changements climatiques prévus au Maroc augurent aussi de périodes de sécheresse.

La collecte des eaux de pluie (CEP) et leur stockage s’avèrent d’une nécessité absolue et font partie intégrante de l’infrastructure durable, a encore souligné le ministre.

A.T.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page