Ce qui est prévu après la fermeture de la décharge de Médiouna

Ahmed Afilal Idrissi (PI), adjoint à la maire de Casablanca, chargé de la voirie, a déclaré à Le Site info que la fermeture définitive de la décharge de Médiouna était devenue impérative après de longues années d’attente, de nuisances et de désagréments pour les habitants de la région;

Après son élection, la maire de Casablanca Nabila Rmili(RNI) avait effectué une visite  au site de la nouvelle décharge contrôlée de Médiouna, a également rappelé notre interlocuteur, en ajoutant que la fermeture de l’ancienne décharge et la mise en service de la décharge provisoire ont constitué « un défi à relever' » par le Conseil de la capitale économique.

De même qu’Ahmed Afilal Idrissi a souligné que la décharge provisoire servira pendant trois ans environ, en attendant l’acquisition d’un terrain plus grand en vue de la construction d’un site aux normes internationales respectant les critères environnementaux et sanitaires.

Pour rappel, la nouvelle décharge disposera de deux bassins, le premier pour la mise en décharge, et le second pour la collecte des résidus, et ainsi éliminer tout risque de problème environnemental. Elle disposera d’équipements de haute qualité, dont des caméras de surveillance une clôture de protection en béton armé d’environ 2,5 km de long et une hauteur de 3 mètres, afin d’éviter l’accès du public, ainsi que d’équipements permettant de mesurer le taux de Pollution de l’air et d’autres qui permettent de surveiller la pollution du bassin hydraulique en plus d’installations administratives et sanitaires.

L’ancienne décharge sera quant à elle reconvertie en espace vert, une fois que les déchets collectés depuis près de 35 ans seront enfouis.

M.R.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page