Ce que risque Taoufik Bouachrine (Parquet)

Dans l’affaire du procès du directeur de publication d’Akhbar Al Yaoum, Taoufik Bouachrine, le parquet a demandé, vendredi dernier, qu’il soit condamné à une lourde peine.

Taoufik Bouachrine risque 20 ans de prison. C’est la peine maximale que prévoit le parquet dans l’affaire du journaliste.

Selon Al Ahdath, le procureur général, dont la plaidoirie a duré plusieurs heures, a dit préférer ne pas évoquer les actes «pervers» de l’accusé, en vue d’épargner aux victimes la douleur que cela pourrait évoquer.

Le même quotidien a indiqué que la défense de l’ancien patron d’Akhbar Al Yaoum et d’Al Yaoum 24 procèdera, ce lundi, à la présentation de sa plaidoirie après la fin de celle du parquet.

Pour rappel, Taoufik Bouachrine est poursuivi pour plusieurs graves chefs d’accusation, dont la traite d’êtres humains, abus de faiblesse, viol ou encore harcèlement sexuel. Les actes qui lui sont reprochés auraient été commis à l’encontre de plusieurs plaignantes.

Hassan Manyani

 

Suggestions d’articles

Taoufik Bouachrine: la prison d’Ain Borja répond aux rumeurs 

L'administration de la prison locale Aïn Borja a assuré qu'elle reste attachée à faire bénéficier le détenu Taoufik Bouachrine, directeur de publication d'Akhbar Al Yaoum, de l'ensemble de ses droits.