Ce que prévoyait la cellule terroriste récemment démantelée au Maroc

©DR

Le BCIJ a avorté un complot d’une cellule terroriste qui a planifié de faire exploser une caserne pour s’emparer des armes, viser les quartiers généraux de sécurité nationale et empoisonner des touristes.

Le bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), affilié à la direction générale de surveillance du territoire national (DST) a démantelé une cellule terroriste jeudi dernier à Tétouan et Agadir, qui était sur le point d’exécuter un plan terroriste dangereux dans différents endroits du royaume, a rapporté le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition de ce samedi 8 septembre.

Selon des sources informées citées par le journal, les terroristes arrêtés, qui se surnomment “le bataillon des soldats de Baghdadi” envisageaient de perpétrer une série d’attentats contre les quartiers généraux de l’armée et da la police, ainsi que des touristes, et ce dans le but de déstabiliser l’ordre public et d’intimider la population.

Ainsi, les éléments de la cellule terroriste démantelée s’apprêtaient à attaquer une caserne militaire à Tétouan pour s’emparer d’armes afin de s’en servir dans l’exécution de leurs plans. Les investigations ont également révélé une intention d’empoisonner des touristes à Agadir.

La cellule terroriste visait aussi des bureaux de police à Tétouan et Agadir ainsi que des hôtels à Tétouan et l’élimination de touristes étrangers dans la même ville.

“Le bataillon des soldats de Baghdadi” avait également prévu d’installer un refuge dans la ville de Chefchaouen en guise de laboratoire pour la fabrication d’explosifs et d’entraînement à l’usage des armes.

H.M.

عرض محدود مع كوراليا _ إستفيدوا من %3 تخفيض على جميع مشاريعنا

Suggestions d’articles

Chefchaouen: elle fait don de sa maison pour la bonne cause

Dans un geste de grande générosité, de solidarité agissante et de bienfaisance, une dame a fait don de sa propre maison, sise à Chefchaouen.