Ce qu’a dit le roi Mohammed VI sur le service militaire

La formation professionnelle constitue un levier essentiel pour la promotion de l’emploi des jeunes, a affirmé ce vendredi, le roi Mohammed VI. Il a insisté sur le fait que « la promotion de l’emploi des jeunes est placée au cœur de ses préoccupations ».

Dans un Discours royal devant les membres des deux Chambres du Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 3ème année législative de la 10ème législature, le roi a indiqué que de nombreux domaines peuvent contribuer à créer un plus grand nombre d’opportunités d’emploi.

Mohammed VI a relevé que « la formation professionnelle constitue un levier essentiel, à la condition, toutefois, qu’elle fasse l’objet de toute l’attention requise, et qu’un contenu et un statut nouveaux lui soient accordés en tant que filière prometteuse ».

Pour cela, « il convient de tendre de nouvelles passerelles entre la formation professionnelle et l’enseignement général en veillant à les articuler dans le cadre d’un système harmonisé et cohérent, où formations théoriques et stages pratiques en entreprise se complètent et s’équilibrent ».

Par ailleurs, le roi a indiqué que ses « importantes orientations ayant trait aux questions de l’emploi, de l’enseignement, de la formation professionnelle, du service militaire sont destinées à améliorer les conditions de vie des citoyens en général et des jeunes en particulier, à les mettre en capacité de servir leur patrie », notant que « le service militaire renforce le sentiment d’appartenance nationale ».

Le service militaire « permet aussi de bénéficier d’une formation et d’un entrainement qui offrent des opportunités d’insertion socio-professionnelle aux conscrits capables de faire valoir leurs compétences, leur sens de l’engagement et des responsabilités », a dit le roi, soulignant, à cet égard, que « tous les Marocains concernés par le service militaire, sans exception, sont égaux en la matière et ce, indépendamment de leur classe sociale, de leurs diplômes et de leur niveau d’instruction ».

Pour rappel, Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, a indiqué que le service militaire sera discuté au Parlement comme toutes les autres lois. « La loi sur le service militaire fera l’objet de modifications et sera, après approbation, transmise à la deuxième chambre », a-t-il expliqué. Et de préciser que cette loi devrait donc entrer en vigueur à la fin de l’année 2019.

Le projet de loi qui a été approuvé fixe la durée du service militaire à 12 mois, pour les citoyennes et les citoyens âgés de 19 à 25 ans. Il fixe les cas de dispenses et d’exemptions du service militaire et les mesures découlant de cessation du motif de dispenses jusqu’à l’âge de 40 ans.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page