Ce qu’a dit le maire de Casablanca après l’ouverture du pont de Sidi Maârouf

Annoncé pour fin 2018, le pont à haubans de Sidi Maârouf a enfin été ouvert à la circulation vendredi 10 mai. Depuis plusieurs mois, les Bidaouis attendaient avec impatience sa mise en service, pour décongestionner la circulation aux heures de pointe.

Dans une interview accordée à 2M, Abdelaziz Omari, est revenu sur la mise en service du pont à haubans.

Le maire PJDiste de la capitale économique a ainsi précisé qu’une enveloppe budgétaire de 441 millions de dirhams a été allouée à ce projet, soulignant que ce pont, en plus de fluidifier la circulation, bénéficie d’un emplacement stratégique et relie l’aéroport Mohammed V et le pôle financier de la métropole.

Selon Omari, ce projet permettra aux investisseurs de gagner du temps et d’éviter les bouchons qui bloquaient la circulation.

Le maire de Casablanca a également affirmé que la 2ème tranche de ce projet devrait être lancée. Il s’agit d’un tunnel souterrain qui devrait être construit au niveau de Sidi Maârouf. “Ce projet est encore en cours d’étude. Les parties prenantes veulent mettre à jour les données numériques concernant les usagers de cette route et doivent régler certains points importants. Lorsque tout sera prêt, un accord sera signé pour déterminer la durée de la construction et fixer les modalités financières”, a expliqué le maire.

En parallèle, Omari a déploré les fausses allégations qui circulent sur les réseau sociaux, selon lesquelles le nouveau pont à haubans contient certains défauts de conception. «Certaines personnes véhiculent ce genre de rumeurs sans s’assurer de leur véracité. D’anciennes photos du pont à haubans sont publiées sur la Toile afin d’induire l’opinion publique en erreur. Ce projet a été élaboré avec des normes internationales afin d’assurer la sécurité des usagers du pont”, a-t-il souligné.

À noter qu’après l’ouverture du pont, les Casablancais ne sont pas totalement satisfaits puisqu’aux heures de pointe, les embouteillages perdurent et s’aggravent au niveau du rond-point situé avant le pont. Mais sinon, la circulation est assez fluide en dehors des heures de pointe. Globalement, les automobilistes sont soulagés.

Rappelons que la conception globale de cet aménagement a pour finalité de résorber le niveau de congestion de la circulation induite par un trafic exceptionnel de 17 000 véhicules/h en heures de pointe, de garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway, d’assurer une liaison fluide de l’axe Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaire de la zone, dont Technopark, Zénith et Casa Nearshore et d’améliorer le confort de la circulation des piétons, selon le ministre des Transports.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La date du début de Ramadan 2020, selon un astronome

À deux mois de Ramadan, les spéculations vont bon train pour connaître la date exacte du début du mois sacré.