Ce qu’a dit El Othmani à propos de l’égalité dans l’héritage au Maroc

Vendredi, le Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, était l’invité du « Grand Oral » organisé par les anciens de Sciences-Po au Maroc, en partenariat avec le groupe HEM.

Le chef de l’exécutif est revenu sur les multiples réformes conduites par son gouvernement, mais aussi sur les sujets chauds de l’actualité, à commencer par la grippe H1N1.

Interpellé sur l’égalité dans l’héritage au Maroc, El Othmani a subtilement esquivé la question, affirmant que tout ce qui concerne le champ religieux relève constitutionnellement du Conseil supérieur des Oulémas, présidé par le roi.

Et d’ajouter: « Cela ne relève pas de mes prérogatives en tant que Chef du gouvernement ». « Le débat continue tout de même », a-t-il conclu.

La question de l’égalité dans l’héritage homme-femme divise les Marocains. Des voix du monde associatif s’étaient élevées pour appeler à suivre l’exemple de la Tunisie, dont le président, Béji Caïd Essebsi, avait proposé de « faire de l’égalité dans l’héritage une loi ».

A.K.A.



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page