Ce qu’a décidé la justice dans l’affaire du rappeur «Gnawi»

Le rappeur marocain Mohamed Gnawi arrêté vendredi dernier, a été placé en détention provisoire à la prison de Laârjate, à Salé, sur ordre du procureur général. Il sera poursuivi pour diffamation et injures à l’encontre de fonctionnaires de police pendant l’exercice de leurs fonctions. La première audience du procès a été fixée au 14 novembre.

Après le lancement de son morceau «Aâcha Chaâb» sur Youtube, le jeune rappeur a été arrêté vendredi dans son appartement à Salé.

Un avis de recherche avait été lancé à son encontre avant d’être arrêté pour outrage et insulte à l’encontre de fonctionnaires de police. Le jeune rappeur avait en effet publié une vidéo sur ses réseaux sociaux où il proférait des injures à l’encontre de policiers.

A noter que sa dernière chanson, interprétée avec les rappeurs Weld Lagriya et Lazaâr, a été largement visionnée sur Youtube.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page