Catalogne: des mineurs marocains exploités dans des films X

Les autorités catalanes et la Guardia Civil espagnole ont réussi à démanteler un large réseau spécialisé dans la production de films pornographiques mettant en scène des mineurs marocains. A en croire le journal Al Akhbar, les victimes étaient droguées avant d’être filmées en pleins ébats sexuels. Les autorités locales ont, d’ailleurs, refusé de diffuser les noms et adresses de boutiques vendant les films X des mineurs marocains. Ces derniers sont, dans la plupart des cas,  des SDF ou des enfants abandonnés.

Le quotidien arabophone confie également que la plupart des films ont été tournés à Marrakech et dans des villes du nord. D’autres ont été filmés à Barcelone, à Valence, en Tunisie, en France et au Kenya. De son côté, le journal Al Massae affirme que l’association “Touche pas à mes enfants” vient de publier un communiqué au sujet de cette affaire. Sa présidente, Najia Adib, dénonce vivement ces pratiques  et exige qu’une enquête soit diligentée par les autorités marocaines et espagnoles afin d’interpeller les responsables.

N.M.

 

 

Articles similaires

  • firch

    « Najia Adib, dénonce vivement ces pratiques et exige qu’une enquête soit diligentée par les autorités marocaines et espagnoles afin d’interpeller les responsables. »
    Le pays s’enfonce dans la misère sociale et les autorités confrontées à la orruption n’arrivent même pas à protéger les enfants. Le Maroc souffre des injustices à tous les niveaux. Heureusement que des femmes comme Najia Adib osent affronter avec courage et ténacité les problèmes d’une société de plus en plus en dérive. Stop à la pédophilie dans le pays quels qu’en soient les auteurs.
    Les pauvres enfants jusqu’à quand leur exploitation sans bornes?

Suggestions d’articles

Terrible accident sur l’autoroute Marrakech-Agadir

Un terrible accident s’est produit dans la nuit du mardi au mercredi sur l’autoroute Agadir-Marrakech, au niveau de la région d’Amskroud.