Casablanca veut se débarrasser des rats 

Si le Financial Times avait trouvé 5 bonnes raisons d’investir à Casablanca, les rats et autres nuisibles en ont certainement trouvé plus puisqu’ils ont envahi la ville.

La ville oeuvre depuis des années déjà à l’éradication de ces nuisibles avec un budget de 20 millions de Dhs annuellement sur une durée de 5 ans, rapporte le quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Le budget initial était jugé insuffisant devant l’ampleur du phénomène et ne couvrait que les dépenses pour l’achat de pesticides qui pouvait aller jusqu’à 600 dirhams le litre pour certains pesticides concentrés, précise le quotidien.

Un appel d’offres a été par ailleurs lancé par la Société de Développement Local (SDL) Casa Prestations. Consultable sur leur site, l’appel d’offres porte sur l’achat de divers produits dans le cadre de la lutte contre les vecteurs de maladies et nuisibles. Une enveloppe budgétaire de 505.000 dirhams a été consacrée au lot Raticides pâte fraîche à base de floucomafène 0,005% et une autre de 183 000 dirhams pour le lot 2 larvicides (comprimés à base de pyriproxyfène 0,5%).

L’ouverture des plis aura lieu le 9 janvier à 10 heures et les fournisseurs répondant à l’appel d’offres devront fournir des échantillons des produits qui serviront de témoin de comparaison avec les produits finaux livrés.
A noter que le conseil de la Ville travaille sur ce sujet depuis des années déjà dans le cadre d’un projet plus global d’hygiène de la ville. Le premier arrêté municipal relatif à l’hygiène à Casablanca date de 1930 et a été actualisé dernièrement avec pas moins de 285 nouveaux articles: la lutte contre les chiens errants et les nuisibles, dont les rats, en fait partie.

Fatim Zahra Hamil

Suggestions d’articles

Cours de change: devises étrangères contre le Dirham

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib (BAM) pour la journée du mardi 25 juin 2019