Casablanca: Une scène de Far West à Hay Hassani

Les habitants de Hay Hassani à Casablanca ont été secoués lundi soir. En effet, un policier de la brigade des motards a été contraint de tirer une balle de sommation de son arme de service pour arrêter un mineur.

Ce dernier, sous l’emprise de la drogue, a mis en danger la vie de citoyens avec une arme blanche, affirme un communiqué de la DGSN.

Selon les premières éléments de l’enquête, le suspect a provoqué des dégâts matériels dans un local commercial à Hay El Oulfa. Il a même menacé, arme à la main, la sécurité des citoyens, précise la même source. Le prévenu a opposé une résistance farouche à la police, ce qui a contraint l’un des deux policiers à tirer une balle « de sommation » pour neutraliser le mineur, explique le communiqué.

Le mis en cause a été placé en garde-à-vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent afin d’élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire.

S.L. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page