Casablanca: une clinique fait face à de lourdes accusations

Après le tollé provoqué suite aux lourdes accusations adressées à la clinique Ain Borja à Casablanca, l’établissement hospitalier est sorti de son silence pour tirer les choses au clair au sujet d’un décès.

La clinique a ainsi indiqué que le staff médical a mobilisé tous les moyens et a fait de son mieux pour sauver le jeune homme, sauf que ce dernier a succombé à ses blessure malgré tous ces efforts fournis. L’établissement précise que le défunt a été accueilli lundi 20 mai, transféré par sa famille, vers 23 heures. «Il était dans un état critique et grièvement blessé suite à un terrible accident survenu à Mohammedia. Il a été placé sous surveillance médicale mais son état ne faisait qu’empirer. Il est tombé dans le coma et est décédé mercredi 22 mai vers 22h», nous explique la clinique.

L’établissement a, en parallèle, balayé d’un revers de main les rumeurs selon lesquelles il aurait exigé de l’argent pour donner le corps du défunt à sa famille. «Le service des ressources humaines dispose de son dossier avec toutes les preuves nécessaires», s’est défendue la clinique.

Cette dernière a également démenti le fait qu’elle ait exigé de la famille du défunt de faire don de ses organes.

K.Z.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps prévu ce 1er octobre au Maroc

les prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 1er octobre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.