Casablanca: une célèbre fresque murale a disparu !

Les passionnés de street-art à Casablanca sont sous le choc. Et pour cause, une célèbre fresque murale face à la place Maréchal a été repeinte en blanc vendredi 7 décembre par des ouvriers. Les photos ont fait le tour des réseaux sociaux et les internautes n’ont pas manqué d’exprimer leur colère suite à la disparition de cette œuvre urbaine de l’artiste italien Francesco Giorgino, peinte dans le cadre du festival Sbagha Bagha en 2015.

Cette célèbre fresque qui ornait le mur d’un bâtiment est connue par tous les Casablancais. L’œuvre représentait une fillette vêtue d’une robe rouge et affichant un air désespéré. Elle met en fait l’accent sur les agressions quotidiennes dont les femmes sont victimes grâce aux petits dessins qui complètent l’œuvre. «Funérailles d’un mur», a écrit sur sa page officielle Salah Malouli, le directeur artistique de Sbagha Bagha, qui a publié la photo des peintres en train de faire disparaître la fresque. «Francesco Giogino, sorry my friend», a-t-il ajouté.

D’après le commentaire d’un internaute, les habitants du bâtiment en question ont décidé de repeindre le mur en blanc à cause l’étanchéité. Il a assuré qu’il connaît les propriétaires des lieux, soulignant que les dernières averses qu’a connues Casablanca leurs ont causé beaucoup de problèmes.

N.M.

 

 

 

Articles similaires

  • Christopher Elche

    Moi j’habite pas loin de cette “pseudo” fresque et je me rappelle, lors d’un trajet en taxi, avoir dit au chauffeur “لعكر على الخنونة” et on a tous les deux rigolé.
    En fait, cette fresque apparaissait seule parmi des façades délabrées et sales et, le chauffeur et moi avons décidé que l’argent dépensé sur cette fresque aurait pu être utilisé pour repeindre à neuf tous les immeubles qui l’entouraient.
    En d’autres termes, ladite fresque paraissait comme une rose poussant dans un dépotoir d’ordures.

Suggestions d’articles

Météo: temps très chaud sur le Maroc ce vendredi

Voici les prévisions météo pour la journée du vendredi 23 août 2019, établies par la Direction de la météorologie nationale.